11 secondes

C’est en moyenne, et selon cette étude parue dans le Journal of General Internal Medicine, le temps qu’ont les patients américains pour expliquer les raisons de leur consultation avant d’être interrompus par leur médecin.
Parmi les causes, et particulièrement chez les médecins spécialistes, ont été retrouvé des contraintes de temps et la recherche d’efficience, le manque de formation sur la communication patient et l’épuisement professionnel des médecins.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez