Covid-19 : de l'intérêt (très) relatif de prioriser la vaccination ?

Selon cet article qui vient de paraître dans la revue Advanced Theory and Simulations, il n’y aurait que des avantages modestes à une stratégie de priorisation de la vaccination ciblée sur les groupes les plus vulnérables.
L’étude mathématique complexe s’est basée sur les données de la population d’une ville (New Rochelle) de dimension et de structure représentatives d’une petite ville typique des États-Unis et a étudié plusieurs scenarii possibles de vaccination à l’aide d’un modèle de prédiction est du type “ABM” (Agent Based Model) :

  • Une vaccination aléatoire ou volontaire.
  • Une vaccination priorisée pour les groupes vulnérables.
  • Les avantages de ces scenarii de vaccination associés à d’autres mesures comme la fermeture des écoles ou le télétravail.

Les résultats ont montré :

  • Une baisse très marginale du nombre des décès dans le scenario de vaccination d’un groupe prioritaire et limité de personnes vulnérables.
  • Une baisse de la mortalité plus significative avec une couverture vaccinale de 25 % de l’ensemble de la population.

Les auteurs concluent que le principe de base de la vaccination reste une couverture vaccinale suffisante mais surtout que les avantages des mesures de distanciation sociales surpassent largement ceux de n’importe lequel de ces scenarii de vaccination “sélective”.
Source (en anglais)