Covid-19 : évolution du protocole national pour la sécurité des salariés en entreprise

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de la Covid-19 a été actualisé le 29 janvier 2021 pour répondre à la situation épidémique.
Il s’agit d’un document de référence qui avant tout pour but d’assurer la santé et la sécurité des salariés et la poursuite de l’activité économique.
Par rapport au dernier protocole, les évolutions majeures concernent avant tout :

  • La distanciation entre deux personnes est portée à deux mètres lorsque le masque ne peut être porté. Il en est de même dans les espaces de restauration collective.
  • Dans les ateliers : il est possible de ne pas porter le masque pour les salariés travaillant en ateliers dès lors que les conditions de ventilation/aération fonctionnelles sont conformes à la réglementation, que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité, que ces personnes respectent la plus grande distance possible entre elles, au moins 2 mètres, y compris dans leurs déplacements, et portent une visière.
  • En extérieur : pour les salariés en extérieur, le port du masque est nécessaire en cas de regroupement ou d’incapacité de respecter la distance de deux mètres entre personnes.
  • L’utilisation des vestiaires est organisée de façon à respecter les mesures d’hygiène et de distanciation physique d’au moins un mètre associé au port du masque (une jauge peut permettre de garantir le plein respect de cette mesure). Lorsque le masque doit impérativement être retiré (prise de douche, etc.), la distance de deux mètres doit être respectée.
  • Le fonctionnement correct des ventilations doit être vérifié. Une aération régulière des espaces de travail et d’accueil du public est organisée le plus souvent possible (le HCSP recommande, dans son avis du 14 octobre 2020, d’aérer durant quelques minutes plusieurs fois par jour).

Télécharger le protocole