Vitamines et compléments alimentaires : inutiles au mieux (saison 2)

On savait déjà que les vitamines et autres compléments alimentaires étaient au mieux parfaitement inutiles voire dangereux, ce nouvel article paru dans les prestigieuses Annals of Internal Medicine vient encore un peu enfoncé le clou.
Cette méta-analyse, qui a pris en compte les données de 277 essais cliniques portant sur 24 interventions différentes, ne révèle en effet aucune preuve d’efficacité notable de toutes les vitamines et autres compléments alimentaires (les antioxydants, le β-carotène, la vitamine B, les multivitamines, le sélénium, la vitamine A, la vitamine B3/niacine, la vitamine B6, la vitamine C, la vitamine E seule, le calcium seul, la vitamine D et le calcium, l’acide folique, le fer et les acides gras oméga-3) sur la longévité en bonne santé ou sur la protection vis-à-vis des pathologies cardiaques.
Pire, des suppléments associant calcium et vitamine D pouvaient être associés à une légère augmentation du risque d’AVC.
Les auteurs de conclure que 1/ si supplémentation il doit y avoir, elle doit reposer sur une prescription médicale et 2/ de faire de substantielles économies en évitant d’acheter ces vitamines et autres compléments alimentaires.
Source (en anglais)