Un travail pénible n'est pas une activité physique saine

S’il est maintenant admis que l’activité physique est la meilleure prévention contre les maladies cardiovasculaires, cet article paru dans la revue Hypertension, met en lumière un lien entre travaux pénibles et mauvaise qualité des artères.
Les résultats de l’étude montrent que parmi les participants ayant un travail pénible (port de charges lourdes de façon répétée, travail en position debout, etc.), ceux-ci présentent des artères carotides plus rigides contrairement à ceux qui pratiquant un sport classique (course à pied) ou de loisir (jardinage).
L’explication quant à ce paradoxe semble peut-être à chercher du côté de mauvais mouvements lors du port de charges et de la répétition des mouvements plutôt que du port de charges en lui-même.
Les auteurs concluent que “Concernant l’activité physique au travail, il y a des implications en santé publique importantes. Nous souhaiterions maintenant aller plus loin dans notre analyse des interactions entre activité physique et état de santé des personnes au travail.”
Source (en anglais)