Peut-on encore manger du poisson ?

Si la consommation de poisson présente des avantages considérables et indéniables, notamment grâce à la présence de vitamine D, de sélénium et d’acides gras oméga-3, on sait aujourd’hui qu’ils contiennent des quantités non négligeables de métaux lourds dont le mercure.
A la question de savoir s’il est toujours bon pour la santé de consommer encore du poisson aujourd’hui, cet article de la Harvard School of Public Health, fait un état des lieux des connaissances actuelles et des recommandations des autorités sanitaires.
Les auteurs concluent que s’il est encore possible de manger du poisson deux à trois fois par semaine, il convient d’éviter les gros poissons (espadon, requin, certains types de thon, etc.) situés au sommet de la chaîne alimentaire. Mais dans certains cas particuliers, les femmes enceintes par exemple, la question reste posée et sans réponse.
Source (en anglais)