Travailler durant la grossesse : une prévention à mobiliser

La part des femmes au travail a régulièrement augmenté ces dernières décennies et notamment dans les emplois les plus précaires et les plus pénibles. La plupart du temps la grossesse est considéré par l’employeur comme un aléa et est gérée dans l’urgence sans que des mesures de prévention soient mises en place.
Cette récente étude publiée par Le Concours Médical a mis en évidence que :

  • 44 % des salariées en début de grossesse étaient exposées à au moins 3 risques (risques physiques, produits chimiques et risques biologiques). Ces taux pouvant atteindre 64 % parmi les salariés en situation de précarité socio-économique voire même 79 % en milieu de soins.
  • Moins de 10 % des salariées enceintes avaient une consultation avec le médecin du travail.
  • Les possibilités de maintien dans l’emploi étaient généralement peu ou pas explorées.
  • 56 % des femmes enceintes sont en arrêt de travail avant la fin du deuxième trimestre de leur grossesse.

Les auteurs concluent que la prévention devrait être la première priorité et qu’elle sera d’autant plus efficace qu’elle aura été réfléchie et anticipée.
Source : Le Concours Médical
La protection des femmes enceintes et les risques liés à la grossesse