Exposition au plomb dans les espaces extérieurs

Le plomb est un élément toxique pour la santé et plus particulièrement pour celle des jeunes enfants. En tant que polluant de l’environnement, il peut contaminer différents milieux dont les aliments et les poussières atmosphériques.
Il est en général émis dans l’air par des sites industriels ou artisanaux, puis se dépose dans l’environnement. Il peut également se retrouver dans les poussières du fait d’érosion ou de lessivage d’éléments architecturaux en contenant, et contaminer les espaces extérieurs par ce biais. La contamination peut enfin être liée à une pollution accidentelle, comme ce fut le cas lors de l’incendie de Notre-Dame de Paris en avril 2019.
Dans l’expertise qu’elle vient de publier, l’Anses conclut que les poussières des espaces publics extérieurs contaminées par le plomb (trottoirs, voiries, mobilier urbain, aires de jeux, etc.) sont une source d’exposition de la population générale à considérer. L’Agence souligne que les enfants et certains professionnels sont les plus susceptibles d’être exposés à ces poussières contaminées par contact ou ingestion. L’Agence émet des recommandations afin de réduire durablement l’exposition des populations au plomb.
Télécharger l’avis de l’Anses