Soudage à l’arc électrique et risques pour la santé des travailleurs

Le soudage à l’arc électrique est largement répandu dans de nombreux secteurs industriels, comme ceux de la métallurgie, de la construction, de l’énergie hydroélectrique et de l’automobile. Le soudage produit des fumées potentiellement toxiques, constituées de particules et de gaz dont la composition et la proportion varient en fonction de nombreux facteurs, comme les procédés utilisés, la position de soudage et la nature des pièces à souder. Plusieurs risques sont associés à ces fumées et à leurs constituants, tels que la cancérogénicité, les atteintes au système nerveux central et les maladies broncho-pulmonaires.
L’IRSST canadien vient de publier un document de synthèse sur l’influence des paramètres de soudage sur les concentrations de fumées et leurs composantes métalliques générées lors des opérations de soudage à l’arc électrique. Ce travail de recherche a permis de mieux observer comment les paramètres de soudage influent sur la génération de fumées totales, de contaminants particuliers et de particules ultrafines (PUF), en les réduisant ou en les augmentant. Des études terrain doivent cependant être menées pour bien évaluer l’influence des paramètres.
En savoir plus