Travail à la chaleur et droit de retrait, télétravail et vague de chaleur

Selon l’article L 4131-1 du Code du travail les salariés peuvent en raisons d’un danger grave et imminent pour leur vie ou leur santé, exercer un droit de retrait.
Les fortes chaleurs ou la canicule entrent-elles dans ce cadre réglementaire ?
Les magistrats de la Cour d’appel de Toulouse (4e chambre sociale, 1re section, 18 Septembre 2015 – n° 13/03121) et de Nancy (Chambre sociale, 26 Février 2010 – n° 09/01034) on répondu deux fois de manière positive.

Quant à savoir si lors d’une vague de chaleur et en télétravail, il est possible ou pas de porter un short, de se faire installer la clim ou de réorganiser ses journées de travail, cet interview de l’avocat spécialiste du droit du travail Éric Rocheblave, paru dans la revue en ligne The Hufftington Post apportera toutes les réponses.
En savoir plus