Covid-19 : port du masque et compensation des risques

Alors que le port du masque, notamment dans les espaces publics fermés, est désormais obligatoire ou recommandé dans plus de 160 pays, ses (encore trop) nombreux détracteurs mettent en avant son efficacité imparfaite, son mésusage ou encore un sentiment excessif de sécurité (encore appelé théorie de la compensation des risques), cet article paru dans le British Medical Journal vient nous rappeler qu’il n’en est rien.
L’étude qui a analysé 22 revues systématiques, a évalué l’effet du port du masque sur la transmission des infections virales respiratoires :

  • 6 études expérimentales, impliquant plus de 2 000 foyers, suggèrent que le port de masques ne réduit pas la fréquence du lavage ou de la désinfection des mains mais qu’au contraire, les taux de lavage des mains sont plus élevés dans les groupes porteurs de masques.
  • 3 études observationnelles qui sembleraient montrer que les individus ont tendance à s’éloigner de ceux qui portent un masque, ce qui suggèrerait que le port du masque induit “naturellement” un réflexe de distanciation physique.

Les auteurs concluent qu’il est donc plus que temps de mettre fin à la théorie de la compensation des risques en ce qui concerne le port du masque contre le SARS-CoV-2 et préconise toujours et encore, le port du masque dans l’espace public.
Source (en anglais)