Covid-19 : conduite à tenir en cas de symptômes ou de contact avec un(e) malade

Vous avez de la toux, de la fièvre et/ou des maux de tête ? Vous avez côtoyé un ou une malade de la Covid-19 ?
Si vous vous demandez quelle est la meilleure des conduites à tenir, la première règle est simple et reste toujours la même : isolez-vous et restez chez vous en en respectant strictement les gestes barrières et en limitant tout contact.
Le site de l’ARS PACA vous explique ensuite la marche à suivre.
En savoir plus
Le site des Décodeurs du journal Le Monde fait de même grâce à son arbre de décision simplifié.
En savoir plus
Le Ministère de la Santé prodigue des conseils personnalisés pour agir contre le virus pour vous ou pour un proche.
En savoir plus
La CPAM via le site Ameli pour les entreprise fait le point sur le arrêts de travail dérogatoires et tout ce qui a changé au 1er septembre 2020.
Pour mémoire, seuls les salariés présentant un très haut risque de développer une forme grave de la Covid-19, peuvent se voir délivrer un certificat d’isolement par leur médecin :

  • Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie).
  • Etre atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise :
    • Médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive.
    • Infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3.
    • Consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques.
    • Liée à une hémopathie maligne en cours de traitement.
  • Etre âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires.
  • Etre dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.

En savoir plus