Covid-19 : 1 mètre ? 2 mètres ? Plus ? Où ? Quand ? Comment ?

A toutes ces questions concernant les règles de distanciation physique et sociale, cet article du British Medical Journal répond : “ça dépend”.
L’étude a fait une revue systématique de la littérature et passé en revue les études concernant l’origine de la “Règle des 2 (ou 1) mètres”,  la taille, la physique et la cinétique des gouttelettes pulmonaires, les modèles de distribution des particules virales, etc.
Les auteurs concluent que :

  • Les règles actuelles de distanciation physique sont basées sur des données scientifiques obsolètes.
  • La distribution des particules virales dépend de nombreux facteurs.
  • Les preuves scientifiques suggèrent que le SARS-CoV-2 peut se propager à plus de 2 mètres en fonction des activités (chant, toux, cri, etc.).
  • Les règles de distanciation devraient refléter les multiples facteurs qui modifient le risque comme par exemple la ventilation, le nombre d’individus, le temps d’exposition, le port du masque, etc.

Ils proposent un modèle de distanciation physique, basée non plus sur une règle unique, mais sur ensemble de règles qui reflète plus précisément le risque réel en fonction du contexte.
Source (en anglais)
Télécharger le modèle