Cancer et aliments ultra-transformés

Selon cette nouvelle analyse des données de l’étude française NutriNet Santé publiée dans le British Medical Journal, il existerait une association entre aliments ultra-transformés (pains et gâteaux industriels, boissons gazeuses et plats cuisinés, etc.) et risque de cancer, en particulier, celui du sein, chez les femmes ménopausées.
Les résultats de l’étude pose la question de l’interaction possible des composés chimiques utilisés dans les processus industriels de transformation et de conservation des aliments, car si les produits chimiques utilisés sont considérés comme sûrs au niveau individuel, ils peuvent interagir les uns avec les autres de manière imprévisible.
Les auteurs concluent qu’il mieux vaut préférer des aliments frais et opter pour un régime alimentaire équilibré et diversifié.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez