Semaine pour la qualité de vie au travail 2019

“Vous avez dit performance(s)  ?”
C’est sur ce thème que se tiendra du 17 au 21 juin 2019 la 16e Semaine pour la qualité de vie au travail du réseau Anact-Aract.
Cette 16e Semaine permettra de s’interroger sur les contours de la performance au travail et partager les pratiques qui permettent de trouver les “ bons équilibres ” entre les différents leviers qui y contribuent (compétences, coopérations, engagement, etc.).
En savoir plus

Premier bilan des accords “Qualité de Vie au Travail”

L’Anact vient de publier un rapport qui fait l’analyse de la dynamique de l’Accord national interprofessionnel Qualité de vie au travail – Egalité professionnelle du 19 juin 2013. Cet accord avait pour ambition d’articuler amélioration de la performance et des conditions de travail aux différents niveaux de l’entreprise.
Le rapport montre que si des avancées significatives ont été réalisées sur le versant sociétal de la qualité de vie au travail, avec de nouvelles pratiques et des accords concernant l’égalité professionnelle, l’articulation des temps ou encore le télétravail, par exemple, les améliorations sont plus incertaines en matière de santé au travail. Quant à l’objectif d’approche décloisonnée et de performance “globale” porté par l’accord de 2013, il semble encore éloigné malgré des initiatives intéressantes.
Télécharger le rapport

Les outils du manager pour développer la QVT

Un manager peut agir à son niveau pour développer la qualité de vie au travail (QVT) de ses collaborateurs en agissant sur des leviers sur lesquels il a des marges de manoeuvre. Pour répondre aux besoins des managers qui veulent développer l’engagement et le bien être de leurs collaborateurs, l’Anact a développé avec une grande école de management, ce MOOC gratuit de 15 heures intitulé “Manager par le travail réel”, qui  alterne des vidéos d’experts, des exercices, des mises en situations et des ressources documentaires.
En savoir plus

Du bonheur au travail. Ou pas.

Un article et un podcast pour essayer de répondre à la complexe problématique du bonheur au travail.
C’est tout d’abord cet article de Tarik Chakor sur le site The Conversation qui s’interroge sur la fatalité du mal-être au travail et à la façon que pourraient avoir les chercheurs de prouver, par leurs travaux, que l’accroissement du bien-être des salariés augmente la performance des entreprise.
La sociologue Dominique Méda est ensuite longuement interrogée par la journaliste Marie Sauvion sur l’impossible mission d’associer bonheur à travail.
Le mal-être au travail est-il une fatalité ? (The Conversation)
Le bonheur au travail : mission impossible ? (France Inter)

L’impact de la mobilité sur le bien-être au travail

L’allongement du temps de trajet domicile-travail impacte le bien-être des salariés, mais aussi la performance des entreprises, est une des conclusions de cette étude de l’Ifop pour le Baromètre Paris Workplace 2018 Ifop-SFL.
Les sondeurs concluent entre autres que plus le trajet est long, moins les salariés sont performants, sociables, fidèles à leur entreprise et plus ils veulent partir en “province”.
En savoir plus
Télécharger l’étude

Une formation sur mobile à la qualité de vie au travail

L’Anact, Ayming et Skillsday lancent une formation sur mobile à destination des managers pour les aider à améliorer durablement la qualité de vie au travail (QVT).
Intitulée “Manager autrement avec la QVT” cette solution permet de comprendre ce qu’est la qualité de vie au travail (QVT), d’agir au quotidien grâce à des démarches faciles à déployer.
En savoir plus

Semaine de la qualité de vie au travail

“Innover”, c’est le thème retenu par le réseau Anact-Aract pour l’édition 2018 de la Semaine pour la qualité de vie au travail, qui se déroulera du 11 au 15 juin prochain.
Son objectif est de donner la possibilité aux entreprises et aux organisations qui les accompagnent de renouveler leurs pratiques en faveur de la qualité de vie au travail. Au programme de la semaine : des conférences, rencontres, ateliers collaboratifs organisés dans les régions mais aussi des webinaires.
En savoir plus

Le bien-être subjectif au travail et sa relation avec le soutien social perçu

Selon cet article paru dans la revue Archives des maladies professionnelles et de l’environnement, le bien-être au travail n’est pas seulement dû l’absence de stress, il dépend principalement de la présence de situations positives. Celles-ci semblent influer plus fortement sur le bien-être subjectif au travail que la présence ou l’absence de situations stressantes.
L’étude qui a porté sur 4 185 salariés a mesuré leur perception de soutien social professionnel, leur perception de stress, leur satisfaction envers l’environnement de travail et leur perception de bien-être subjectif au travail.
Source (en français)

Tout savoir sur la qualité de vie au travail en 6 minutes

L’Anact, en collaboration avec l’Aract Auvergne-Rhône-Alpes, l’Aract Hauts-de-France et l’Aract Normandie, vient de mettre en ligne une série de 3 vidéos pédagogiques sur la qualité de travail, réalisées  :

Ces 3 vidéos sont disponibles sous licence Creative Commons.

Mieux vieillir au travail

Le dossier du mois du dernier numéro de la revue Travail & Sécurité aborde la délicate question du vieillissement au travail et tente de répondre à la question : comment permettre à chacun de bien vieillir au travail et de trouver sa place tout au long de son parcours en entreprise ?
En savoir plus

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez