Le risque routier en mission

De nombreux salariés passent une partie importante de la journée au volant d’un véhicule dans le cadre des missions qu’ils effectuent pour leur entreprise. Ils sont dès lors exposés à un risque d’accident sur la route. L’INRS vient de mettre en ligne une brochure qui aidera les entreprises à évaluer ce risque professionnel et à mettre en place des mesures de prévention adaptées.
Téléchargez la brochure

Les effets de l’alcool durent même après son élimination dans le sang

Selon cette très sérieuse étude (méta-analyse) parue dans la très sérieuse revue Addiction, les effets de l’alcool sur les performances cognitives et physiques pourraient perdurer même avec une alcoolémie nulle.
Les auteurs constate que la mémoire à court et long terme, l’attention et les temps de réaction restent altérés le lendemain d’une forte consommation d’alcool, ce qui peut avoir des implications importantes pour la conduite automobile mais aussi et bien sûr en santé au travail.
Source (en anglais)

Un guide européen pour la prévention des risques routiers

Ve Safe est un outil en ligne proposé par l’EU Osha qui rassemble des ressources issues des actions de prévention du risque routier menées dans les différents pays de l’Union Européenne selon trois thématiques :

  • Conduire en toute sécurité pour le travail.
  • Travailler en sécurité sur ou à proximité d’une route.
  • Utiliser un véhicule en toute sécurité.

En savoir plus

Risques routiers et manque de sommeil

Selon cet article paru dans la revue SLEEP et basé sur un échantillon de 5 470 accidents, avoir dormi moins de 7 heures dans les dernières 24 heures augmente le risque d’être impliqué et surtout d’être responsable d’un accident de voiture. Le risque est encore plus grand si la durée du sommeil est inférieure à 4 heures et serait dans ce cas comparable à celui d’une conduite sous l’emprise alcoolique à 1,5 fois le taux légal autorisé.
Cet article vient confirmer une précédente étude de la Sécurité Routière qui faisait de la somnolence le premier facteur de risques des accidents routiers professionnels.
Source (en anglais)

Risques routiers et “Gig Economy”

Selon un nouveau rapport de l’University College de Londres (UCL), le fait d’être un chauffeur de taxi ou un coursier de la “Gig Economy” augmente de manière significative le risque d’accident de la circulation.
Les auteurs expliquent que plus les travailleurs intègrent la “Gig Economy”, plus la concurrence augmente, plus le nombre d’heures dont ils ont besoin pour travailler et les distances qu’ils doivent parcourir pour gagner un revenu stable augmentent aussi, entraînant mécaniquement une hausse du risque routier pour les travailleurs dans ce secteur mais aussi pour les autres usagers de la route.
En savoir plus

La somnolence, premier facteur de risques des accidents routiers professionnels

La Prévention routière et l’Association des sociétés françaises d’autoroutes viennent de publier leur second baromètre consacré à l’évolution du comportement des conducteurs lors des trajets domicile-travail et des déplacements professionnels sur les routes.
Lequel montre notamment que 62 % des conducteurs ont été confrontés à la somnolence lors d’un trajet sur autoroute et 42 % lors des trajets domicile/travail.
En savoir plus

2e journée de la sécurité routière au travail

La 2e édition des “Journées de la sécurité routière au travail” se tient cette année du 14 au 18 mai. À cette occasion, les salariés de toutes les entreprises, les agents de l’État et les associations sont invités à réfléchir ensemble pour lutter contre les accidents de la route dans le cadre d’une mission professionnelle ou sur le trajet domicile-travail.
En 2017, près de 500 salariés ont perdu la vie dans ce contexte.
En savoir plus

Journées de la sécurité routière au travail 2018

Du 14 au 18 mai 2018, la Sécurité routière lance la 2e édition des Journées de la sécurité routière au travail pour échanger et agir contre le risque routier professionnel.
En savoir plus

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez