Deux ans pour réduire l’exposition à certains produits CMR

Pour renforcer la protection des travailleurs contre les risques pour leur santé résultant d’une exposition à des agents cancérigènes ou mutagènes, la directive européenne 2019/130, s’appuyant sur les avis du Comité scientifique en matière de limites d’exposition professionnelle à des agents chimiques et du Comité consultatif pour la sécurité et la santé sur le lieu du travail, révise certaines valeurs d’exposition et en prévoit pour de nouvelles substances.
La directive devra être transposée en droit français d’ici à 2021. Cependant, les entreprises utilisant une ou plusieurs des substances mentionnées dans la directive 2019/130 peuvent déjà se préparer à réduire l’exposition de leurs salariés en mettant en œuvre les principes généraux de prévention appliqué au risque CMR.
En savoir plus

54321
(0 votes. Average 0 of 5)