Faire du sport le soir n’empêche pas de dormir

Selon cette méta-analyse parue dans la revue Sports Medicine, un exercice physique d’intensité modérée, peu de temps avant le coucher, n’affecte en rien le sommeil.
Bien que l’idée généralement reçue (y compris chez les spécialistes du sommeil) veuille que l’exercice le soir entraîne des troubles de l’endormissement, les auteurs de l’étude montrent que non seulement ça n’est pas le cas mais plutôt le contraire. Exception faite d’un entraînement intensif moins d’une heure avant le coucher.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez