Infertilité masculine et ondes électromagnétiques

Selon cette méta-analyse parue dans la revue Reproductive Biology and Endocrinology, les ondes émises par les téléphones portables, le wifi ou bien encore les fours à micro-ondes, ont un effet néfaste sur le nombre de spermatozoïdes et leur motilité.
Si le mécanisme par lequel ces radiofréquences affectent les organes reproducteurs masculins n’est pas clairement identifié, il se pourrait quand même qu’elles augmentent le stress oxydatif et réduisent le taux de testostérone.
Les auteurs concluent que, par mesure de précaution, les hommes devraient éviter de garder leur téléphone dans leur poche.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez