La cigarette électronique 2 fois plus efficace que les substituts nicotiniques

C’est le résultat de cette étude anglaise parue dans le très prestigieux New England Journal of Medicine.
L’étude randomisée, qui a suivi près de 900 fumeurs, a mis en évidence un taux de sevrage à 1 an de 18 % pour les utilisateurs de cigarettes électroniques alors que ce taux n’était que de 9 % pour ceux qui n’avaient eu accès qu’au substituts nicotiniques seuls (gommes, patchs, sprays, etc.).
Les auteurs concluent que les cigarettes électroniques devraient maintenant et à l’évidence faire partie de l’arsenal “thérapeutique” proposé à tout ceux qui veulent arrêter de fumer.
Source (en anglais)

54321
(0 votes. Average 0 of 5)