La classification des troubles mentaux et son avenir

Actuellement, pour poser un diagnostic, les psychiatres utilisent leur “bible”, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, aussi connu sous son acronyme anglais de DSM. Fondée principalement sur l’observation, sa pertinence est aujourd’hui remise en cause, comme l’explique Philippe Nuss, psychiatre à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, dans cette vidéo proposée par Universcience.tv. L’expérience des patients, l’observation de l’évolution de la pathologie dans le temps et des biomarqueurs sanguins, cérébraux et visuels sont désormais de plus en plus pris en compte et devraient conduire dans les prochaines années à revoir complètement cette classification des troubles mentaux.
Voir la vidéo

54321
(0 votes. Average 0 of 5)