L’alimentation, premier facteur de prévention des cancers ?

Cette nouvelle analyse de données de la cohorte française NutriNet Santé qui vient d’être publiée dans la revue Cancer Research, confirme encore une fois le lien entre alimentation et risque de cancer.
Les auteurs concluent que les recommandations du WCRF/AICR, élaborées spécifiquement dans une optique de prévention du cancer, présentent le lien le plus étroit avec un risque réduit, soit une diminution de 12 % du risque global de cancer, une diminution de 14 % du risque de cancer du sein et une diminution de 12 % du risque de cancer de la prostate.
Pour mémoire le Fonds mondial de recherche contre le cancer et l’Institut américain de recherche sur le cancer ont estimé que dans les pays développés, environ 35 % des cancers du sein et 45 % des cancers colorectaux pourraient être évités grâce à une meilleure observance des recommandations nutritionnelles.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez