Les édulcorants dangereux pour nos intestins

Selon cette étude publiée dans la revue Molecules, six édulcorants (aspartame, sucralose, saccharine, néotame, advantame et acésulfame de potassium) seraient toxiques pour la population microbienne de nos intestins et ce à des concentrations de parfois seulement 1 mg/mL.
Les auteurs en concluent que la consommation d’édulcorants artificiels affecte négativement l’activité du microbiote intestinal qui peut être à l’origine d’un large éventail de problèmes de santé.
Des études précédentes ont déjà fait un lien entre ces édulcorants et la prise de poids à long terme, le risque accru d’obésité, le diabète, l’hypertension et certaines pathologies cardiaques.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez