Les nuits de moins de 6 heures doublent le risque d’accidents cardiaques

Selon cette étude présentée au Congrès 2018 de l’European Society of Cardiology, les hommes qui dorment moins de 6 heures par nuit ont un risque deux fois plus élevé d’avoir un accident cardiovasculaire majeur (infarctus du myocarde, AVC, insuffisance cardiaque ou mort subite) dans les 20 années à venir.
L’étude qui a suivi 798 hommes de 50 ans pendant 21 ans, a mis en évidence que l’augmentation du risque cardiovasculaire associée à un sommeil insuffisant est la même à 50 ans que celle associée au tabagisme ou au diabète.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez