Lésions pulmonaires et produits de nettoyage courants

Jusqu’à aujourd’hui les effets à court terme des produits chimiques de nettoyage sur le risque d’asthme étaient bien documentés mais selon cette étude publiée dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, ils auraient aussi des effets à long terme sur la fonction pulmonaire même en cas de faible exposition.
L’étude qui a suivie 6 235 femmes pendant plus de 20 ans, a mis en évidence que celles qui étaient exposées aux produits chimiques de nettoyage (en usage domestique ou professionnel) pouvaient avoir une altération de leur fonction pulmonaire comparable à celle d’un fumeur d’environ 20 paquets-années (1 paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans).
Les auteurs concluent que cette altération serait probablement liée à l’irritation chronique causée par les produits chimiques de nettoyage sur les muqueuses des voies respiratoires. Des produits chimiques généralement inutiles, car l’eau et le savon sont dans la plupart des cas tout à fait efficaces et suffisants.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez