Maladie d’Alzheimer et pollution atmosphérique

Selon un article paru dans la revue Journal of Environmental Research l’exposition à des niveaux élevés de particules fines et d’ozone, présents dans l’air pollué des grandes villes, seraient une cause de développement de la Maladie d’Alzheimer.
L’étude qui a porté sur 203 autopsies (sujets mexicains de 11 mois à 40 ans originaires de la ville de Mexico), montre que les marqueurs biologiques de la maladie sont déjà présents chez les jeunes enfants exposés et que la maladie apparaît chez de jeunes adultes de moins de 40 ans.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez