Risque de démence et cigarettes

Selon un article publiée dans les Annals of Clinical and Translational Neurology, les hommes fumeurs ont un risque élevé de démence.
L’étude qui a suivi 46 140 hommes coréens âgés de 60 ans et plus de 2002 à 2013, a mis en évidence un risque de démence plus élevé chez ceux qui étaient fumeurs par rapport à ceux qui n’avaient jamais fumé ou qui avaient cessé de fumer. La diminution du risque chez ces derniers était respectivement de 14 % et 19 %.
Les auteurs concluent que fumer devrait maintenant être vu comme un facteur de risque important de démence et que l’arrêt du tabac être une priorité dans les population âgées.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez