Risques liés aux nanomatériaux et protection respiratoire

L’avènement des nanomatériaux dans un certain nombre de domaines industriels (pharmacie, télécommunications, aéronautique, agroalimentaire, etc.) pose la question des risques encourus lors de l’exposition professionnelle. Pour établir des recommandations adaptées, l’INRS vient de mettre en ligne une étude sur les performances des masques de protection respiratoire.
Les résultats confirme leur efficacité sous certaines conditions :
– L’efficacité de ces appareils est d’autant plus élevée que la taille des nanoparticules est faible (< 100 nm).
– L’augmentation du rythme respiratoire (activités physiques intenses) peut entraîner une baisse d’efficacité et/ou d’autonomie de certains appareils.
– L’ajustement du masque au visage qui doit être optimal et adapté à chaque utilisateur.
En savoir plus

54321
(0 votes. Average 0 of 5)