Risques routiers et “Gig Economy”

Selon un nouveau rapport de l’University College de Londres (UCL), le fait d’être un chauffeur de taxi ou un coursier de la “Gig Economy” augmente de manière significative le risque d’accident de la circulation.
Les auteurs expliquent que plus les travailleurs intègrent la “Gig Economy”, plus la concurrence augmente, plus le nombre d’heures dont ils ont besoin pour travailler et les distances qu’ils doivent parcourir pour gagner un revenu stable augmentent aussi, entraînant mécaniquement une hausse du risque routier pour les travailleurs dans ce secteur mais aussi pour les autres usagers de la route.
En savoir plus

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez