Troubles du sommeil : un coût faramineux

Selon cette étude australienne parue dans la revue Sleep, le manque  ou les troubles du sommeil, qui sont déjà un problème de santé publique mondial et majeur, ont aussi de très lourdes conséquences économiques.
Les auteurs les évaluent, en incluant les coûts directs et indirects, à 45,21 milliards de dollars chaque année en Australie. Il concluent que les politiques publiques devraient, comme pour le diabète ou le tabagisme, prendre en compte cette “épidémie” que sont devenus les troubles du sommeil.
Source (en anglais)

Vous quittez le site de l'ISTF.

Merci de votre visite. Notre site propose des liens vers d'autres sites ou organisations afin d'approfondir votre information. Ces liens figurent à titre informatif et le contenu des sites liés n'engage en rien l'ISTF. En quittant notre site, vous serez soumis aux conditions d'utilisation respectives de chacun des sites.

Vous allez être redirigé vers

Cliquez sur le lien ce-dessus pour accepter, ou Annulez