Covid-19: les symptômes persistent dans un tiers des cas

Selon cet article paru dans la revue Annals of Internal Medicine, 6 semaines après le diagnostic de Covid-19, 33 % des patients non hospitalisés présentent toujours des symptômes liés à la maladie.
L’étude a suivi 669 patients (âge moyen 43 ans, 60 % de femmes, 25 % de professionnels de santé et 69 % sans facteurs de risque vis-à-vis de la Covid-19) n’ayant pas nécessité d’hospitalisation.
Après 6 semaines de suivi près d’un tiers des patients présentaient encore un ou plusieurs symptômes :

  • Fatigue (14 % des cas).
  • Essoufflement (9 % des cas).
  • Perte de goût ou d’odorat (12 % des cas).
  • Toux persistante (6 % des cas).
  • Maux de tête (3 % des cas).

L’étude va continuer et suivre ces malades pendant encore une année et les évaluer régulièrement (3 mois, 7 mois et 12 mois).
Les auteurs concluent que la persistance des symptômes devrait être une information largement relayée pour que tous comprennent que même ceux en bonne santé et sans facteurs de risque peuvent se retrouver épuisés par la Covid-19, même plusieurs semaines ou mois après l’infection.
Et qu’il convient donc de s’en protéger le plus possible.
Source (en anglais)