Isolement après déplacement pour motif impérieux : ouverture d'un téléservice

Pour lutter contre la propagation de la Covid-19, les salariés de retour d’un déplacement pour motif impérieux (professionnel ou personnel) doivent s’isoler pour 7 jours à compter du jour de leur retour.
Cette obligation concerne les déplacements entre le territoire métropolitain et les pays situés hors espace européen ou au départ ou à destination des départements et régions d’outre-mer (DROM) et des collectivités d’outre-mer (COM).
A l’issue de ces 7 jours, le salarié doit réaliser un test de dépistage pour pouvoir lever son isolement.
Pour les retours intervenant à compter du 22 février 2021, le salarié qui se trouve dans l’impossibilité de télétravailler pendant l’ensemble de sa période d’isolement peut bénéficier d’un arrêt de travail indemnisé au premier jour d’isolement. La demande est effectuée par son employeur via un nouveau téléservice “Déplacement pour motif impérieux” sur déclare.ameli.fr.
L’arrêt de travail peut couvrir une période allant jusqu’à 9 jours maximum.
Les 9 jours maximum de l’arrêt de travail comprennent les 7 jours d’isolement et 2 jours au maximum pour le rendu du résultat du test de dépistage de la Covid-19.
En savoir plus