Covid-19 : masques et effort physique intense

Selon cet article paru dans l’European Respiratory Journal, le port d’un masque pendant un exercice intense est sans danger pour les individus en bonne santé.
L’étude a mesuré la fréquence respiratoire, la fréquence cardiaque, la pression artérielle et les niveaux d’oxygène dans le sang de 12 volontaires (6 hommes et 6 femmes, âgés d’environ 40 ans) pratiquant 3 séries de tests d’effort sur vélo : avec un masque facial, avec un masque chirurgical et avec un masque FFP2.
Les résultats ont montré de légères différences entre le port d’un masque et l’absence de masque, pour certaines mesures, sans que celles-ci ne suggèrent pour autant le moindre risque pour la santé. Les tests ont montré que le port d’un masque entraîne une réduction moyenne d’environ 10 % de la VO2 max, réduction due au fait qu’il est légèrement plus difficile d’inspirer et d’expirer à travers le masque.
Les auteurs concluent qu’il nous faudra nous habituer à porter des masques y compris dans les salles de sport. Quand elles rouvriront…
Et ajoutent que pour l’instant leurs conclusions ne devraient pas s’appliquer aux patients souffrant d’une maladie cardiaque ou pulmonaire et que d’autres recherches seront nécessaires pour ces groupes spécifiques.
Source (en anglais)