Covid-19 : qui sont les 100 000 morts en France ?

Cet article du journal Le Monde revient en détails sur le chiffre de 100 000 morts de la Covid-19 qui vient d’être atteint dans votre pays. Mais que sait-on exactement d’eux ?
Quelques éléments de réponse.
Les personnes âgées sont les premières victimes de l’épidémie. A eux seuls, les pensionnaires des maisons de retraite représentent 38 % du cumul des morts attribuées au Covid-19 (et même 43 % pour l’année 2020). La plupart d’entre eux ont succombé dans leur établissement de résidence, et le décompte officiel ne permet pour l’instant pas de connaître leur âge et leur sexe, ni même le département ou la région de décès.
Les données hospitalières sont plus précises : les plus de 70 ans y représentent 84 % des morts liées à la Covid-19, depuis le début de l’épidémie. A l’inverse, seules douze personnes de moins de 20 ans ont succombé à la Covid-19.
Ces morts ne sont pas distribués de manière homogène sur le territoire. Le littoral atlantique a été relativement épargné alors que l’est du pays a payé un lourd tribut.
Au printemps 2020, les régions Ile-de-France et Grand Est sont les plus touchées. La deuxième vague, à l’automne, s’est concentrée sur l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Et depuis mars 2021, c’est la région des Hauts-de-France qui compte parmi les plus endeuillées.
Mais de nombreuses inconnues persistent et il faudra, en tout cas, du temps avant de pouvoir dresser un bilan plus exhaustif et précis des personnes mortes des suites du Covid-19. D’autant que les morts continuent de s’accumuler : depuis le début de l’année, en France, environ 10 000 décès ont été attribués à la Covid-19 chaque mois.
Lire l’article