Covid-19 : efficacité des purificateurs d'air ?

Si de nombreux fabricants de purificateurs d’air portables vantent l’efficacité de leurs dispositifs à éliminer les bactéries et les virus de l’air intérieur, y compris les particules virales du SARS-CoV-2, selon cet article paru dans la revue PLOS ONE, rien n’est moins sûr. Ou prouvé.
L’étude, qui s’est basée sur une revue de la littérature, à vérifier si certains purificateurs d’air pouvaient contribuer à réduire l’incidence des infections respiratoires et quelles étaient les preuves éventuelles pour recommander leur utilisation dans ces contextes sensibles. Elle a également vérifié si ces purificateurs capturent les bactéries et les virus en suspension dans l’air, et si oui, ce qu’ils capturaient spécifiquement.
Les résultats n’ont pas retrouvé d’étude à ce jour concernant les effets de ces purificateurs d’air disponibles dans le commerce sur l’incidence des infections respiratoires.
Deux études rapportent cependant l’élimination ou la capture de bactéries en suspension dans l’air dans des environnements intérieurs, suggérant que certains purificateurs pourraient bien réduisent la concentration de bactéries dans l’air ambiant. En revanche, aucune de ces études n’a examiné la présence de virus dans les filtres, ni la réduction des particules virales dans l’air.
Les auteurs concluent à l’importance et l’urgence de mener des études sur la réalité de l’efficacité de ces purificateurs d’air quant à leur capacité à réduire la propagation du SARS-CoV-2 dans l’air intérieur, d’autant que ces dispositifs peu coûteux pourraient bien apporter des avantages réels dans la lutte contre la Covid-19.
Source (en anglais)