Travailler plus pour mourir plus

On le savait déjà, mais cet article fruit de la collaboration entre l’Organisation mondiale de la santé et l’Organisation internationale du travail et publié dans la revue Environment International, vient confirmer le fait que travailler plus de 55 heures par semaine n’est jamais bon pour la santé
L’étude s’est basée sur deux revues systématiques et méta-analyses et a synthétisé les données issues de 37 études sur les cardiopathies ischémiques portant sur plus de 768 000 participants et de 22 études sur les accidents vasculaires cérébraux portant sur plus de 839 000 participants. L’étude s’est intéressée aux niveaux mondial, régional et national, et s’est fondée sur les données de plus de 2300 enquêtes recueillies dans 154 pays de 1970 à 2018.
Les résultats ont mis en évidence que travailler plus de 55 heures par semaine entraîne une hausse de 35 % du risque d’accident vasculaire cérébral et de 17 % du risque de mourir d’une cardiopathie ischémique par rapport à des horaires de 35 à 40 heures de travail par semaine.
L’OMS et l’OIT estiment qu’en 2016, 398 000 personnes sont mortes d’un AVC et 347 000 d’une maladie cardiaque pour avoir travaillé au moins 55 heures par semaine.
Le nombre de salariés travaillant de longues heures est en augmentation et représente actuellement 9 % du total de la population mondiale.
Source (en anglais)
En savoir plus