Les futures priorités de l'UE en matière de santé et sécurité au travail

Des progrès ont été accomplis ces dernières décennies. Par exemple, les accidents du travail mortels dans l’UE ont diminué d’environ 70 % entre 1994 et 2018. Mais il reste encore beaucoup à faire. En dépit des progrès, plus de 3 300 accidents mortels et 3,1 millions d’accidents non mortels ont encore eu lieu dans l’UE-27 en 2018. Chaque année, plus de 200 000 travailleurs meurent de maladies professionnelles.
La Commission européenne vient d’adopter son nouveau cadre stratégique en matière de santé et de sécurité au travail pour la période 2021-2027.
Ce cadre stratégique se concentre sur trois grands objectifs pour les années à venir :

  • Anticiper et gérer les changements dans le nouveau monde du travail :
    La Commission réexaminera la directive sur les lieux de travail et la directive sur les équipements à écran de visualisation, et mettra à jour les limites de protection pour l’amiante et le plomb. Elle élaborera une initiative au niveau de l’UE en matière de santé mentale au travail.
  • Améliorer la prévention des maladies et accidents liés au travail :
    La Commission mettra également à jour les règles de l’UE relatives aux produits chimiques dangereux afin de lutter contre le cancer, les troubles du système reproductif et les maladies respiratoires.
  • Améliorer l’état de préparation face à d’éventuelles futures menaces pour la santé :
    La Commission élaborera des procédures d’urgence et des orientations pour le déploiement, la mise en œuvre et le suivi rapides des mesures dans les futures crises sanitaires potentielles.

En savoir plus