Exosquelettes, TMS et SST

Les exosquelettes, déployés dans de nombreux secteurs d’activité, suscitent un espoir légitime en termes de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) mais aussi d’amélioration des conditions de travail.
Si ces technologies sont effectivement à l’origine de bénéfices pour les utilisateurs, notamment en termes de réduction des efforts musculaires, elles exposeraient également les opérateurs équipés à des effets non désirés, voire de nouveaux facteurs de risques professionnels (inconfort et/ou irritation de la peau, augmentation des sollicitations cardiovasculaires, nouvelles contraintes biomécaniques, augmentation du stress, risque de collusion, d’équilibre et/ou mouvements incontrôlés).
De l’analyse de la situation de travail au déploiement des exosquelettes en entreprise, une démarche continue, structurée et collective, paraît indispensable. Le rôle des services de santé au travail (SST) est ainsi primordial.
Cet article publié par la revue Références en Santé au Travail de l’Inrs traite des avantages et des limites de l’usage d’exosquelettes professionnels pour la prévention des TMS. Abordant des aspects théoriques, pratiques et opérationnels, son objectif est d’aider les SST à accompagner efficacement les entreprises dans leur démarche d’acquisition et d’intégration d’un exosquelette.
Télécharger l’article
10 idées reçues sur les exosquelettes