Covid-19 : un chatbot pour répondre à l’hésitation vaccinale

Selon un article publié dans le Journal of Experimental Psychology: Applied, interagir quelques minutes avec un chatbot permettait de répondre efficacement aux doutes sur les vaccins et pourrait inciter les hésitants se faire vacciner.
L’étude (CNRS, Inserm et ENS-PSL) s’est basée sur un chatbot capable de répondre à 51 questions parmi les plus fréquemment posées sur l’efficacité et l’innocuité des vaccins contre le COVID-19.
Testé auprès de 338 participants et a comparé leurs réponses à celles d’un groupe contrôle de 305 personnes ne lisant qu’un court paragraphe d’information sur les vaccins contre la Covid-19.
Les résultats montrent que le nombre de participants ayant une opinion positive des vaccins a augmenté de 37 % parmi ceux qui ont échangé quelques minutes avec le chatbot. Ils étaient aussi plus enclins à se faire vacciner, le refus vaccinal déclaré ayant diminué de 20 % dans ce groupe. Ces deux effets étaient négligeables chez les participants n’ayant lu que le paragraphe informatif.
Les auteurs concluent qu’un chatbot régulièrement mis à jour pour refléter les dernières connaissances scientifiques sur les vaccins pourrait être un outil efficace pour contribuer à réduire l’hésitation vaccinale.
Source (en anglais)