Covid-19 : vaccins et effet nocebo

Selon cet article paru dans Jama Network Open, plus des 3/4  des effets indésirables liés aux vaccins anti-Covid-19 seraient en fait dus à l’effet nocebo, le pendant négatif de l’effet placebo.
L’étude, basée sur une méta-analyse de 12 essais cliniques randomisés (un groupe “vacciné” et un groupe “placebo inerte”), a analysé la proportion et le type d’effets secondaires attribuables à l’effet nocebo après l’injection des vaccins anti-Covid-19.
Les résultats on montré que 35,2 % des personnes ayant reçu une primo-injection de placebo ont rapporté un effet secondaire systémique (le plus souvent fatigue et maux de tête) et 31,8 % après la seconde injection.
En comparaison, 46,3 % des personnes ayant reçu leur première dose de vaccin anti-Covid-19 ont rapporté le même type de symptômes et 61,4 % après la seconde dose.
Les auteurs ont ainsi déterminé que 76 % des effets secondaires systémiques qui apparaissent après la primo-injection d’un vaccin anti-Covid-19 sont attribuables à l’effet nocebo et 51,8 % après la seconde dose.
Pour ce qui est des effets secondaires locaux, les résultats montrent que 24 % sont attribuables à l’effet nocebo après la primo-injection et 16,2 % après la deuxième.
Les auteurs concluent que qu’informer le public sur un potentiel effet nocebo pourrait aider à réduire les inquiétudes à propos des vaccins anti-Covid, ce qui pourrait aussi contribuer à réduire l’hésitation vaccinale.
Source (en anglais)/