Aides pour le secteur de l’aide à domicile

Les salariés du secteur de l’aide à domicile sont exposés à de nombreux risques professionnels : accidents et pathologies liés aux manutentions, chutes de plain-pied et de hauteur, risques routiers liés aux fréquents déplacements professionnels d’un domicile à l’autre, risque infectieux, par contact avec des personnes malades, du linge ou des objets souillés, et risques chimiques liés aux produits d’entretien.
Les conséquences sur la santé des salariés et sur l’activité sont importantes : plus de 2 250 000 journées de travail perdues par an, difficultés de recrutement, désorganisation du travail.
Pour aider les entreprises à prévenir les risques, des solutions adaptées aux métiers de l’aide à domicile sont proposées.
Elles ont été construites par l’Assurance Maladie – Risques professionnels et l’Institut national de recherche et de sécurité (Inrs), en collaboration avec la Fédération des Associations de l’Aide Familiale Populaire (FNAAFP/CSF) :

  • Pour aider les employeurs à réaliser leur document unique d’évaluation des risques (DUER), un outil interactif et libre d’accès leur est proposé en ligne. Il permet aux employeurs de respecter leur obligation légale en concevant leur DUER et de télécharger un plan d’actions en conséquence.
  • Les actions de prévention impliquant souvent un investissement financier, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose une nouvelle subvention dédiée au secteur : Aide et soins à la personne à domicile. Cette aide financière permet de réduire les risques liés aux chutes et aux troubles musculosquelettiques (TMS) à travers l’achat d’équipements adaptés, et à mettre en œuvre une démarche de prévention avec des prestations de formation et d’accompagnement.

Ces solutions sont accompagnées d’une série de recommandations et de conseils, que les entreprises peuvent trouver en ligne ici ou .