Covid-19 : vaccination, grossesse et accouchement

Selon cet article qui vient de paraître dans le JAMA, la vaccination pendant la grossesse n’augmente pas les complications au moment de l’accouchement.
L’étude s’est basée sur l’analyse de 97 590 grossesses selon les données de BORN Ontario (le registre provincial des naissances de l’Ontario), en parallèle avec la base de données de vaccination contre la COVID-19 de la province, entre décembre 2020 et septembre 2021.
Les résultats ont montré que :

  • Environ 23 % des femmes enceintes (plus de 22 000) avaient reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid-19 pendant leur grossesse.
  • Aucune augmentation des admissions en unité néonatale de soins intensifs n’a été notée.
  • La fréquence des cas de difficultés respiratoires ou autres établies par le test d’Apgar était similaire chez les nouveaux-nés de mères vaccinées et non vaccinées.
  • La vaccination n’était pas associée à un risque accru d’hémorragie après l’accouchement, d’infection utérine ou d’endométrite, de césarienne d’urgence chez les mères vaccinées, par rapport aux mères non vaccinées.

Et les auteurs de conclure (encore une fois) que la vaccination contre la Covid-19 est recommandée chez la femme enceinte, car la grossesse s’accompagne d’un risque plus élevé d’aggravation de la maladie, qui peut mener à l’hospitalisation et aux soins intensifs, voire entraîner le décès. La Covid-19 a par ailleurs été associée à des complications de grossesse, comme les accouchements prématurés.
Source (en anglais)