Ne prenez pas de décision importante l'estomac vide

Selon cette étude parue dans Psychonomic Bulletin & Review, la sensation de faim pourrait faire que la prise de décision soit davantage centrée sur le présent et le court terme. Autrement dit, la faim modifierait considérablement le processus décisionnel, augmenterait l’impatience et favoriserait la recherche d’une récompense à court terme même si celle-ci est moins gratifiante voire aggrave une situation déjà compliquée.
L’étude qui a suivi 50 participants a également montré que si nous sommes capables d’attendre en moyenne 35 jours pour voir notre récompense doublée, avec la faim, c’est 3 jours de moins.
Les auteurs concluent que “Les gens savent que lorsqu’ils ont faim, ils ne devraient pas vraiment faire leurs courses, car ils sont plus susceptibles de faire des choix malsains. Notre recherche suggère que la faim peut avoir une incidence sur tous les types de décisions.”
Source (en anglais)