Covid-19 : reconnaissance en maladie professionnelle

Les Ministères de la santé et du Travail viennent de publier conjointement un communiqué définissant les modalités de reconnaissance en maladie professionnelle des travailleurs atteints de la Covid-19 et de ceux ayant eu une probabilité forte d’en avoir été atteints, dans le cadre de leur activité professionnelle.
Sont concernés tous les soignants des établissements sanitaires et médico-sociaux, les personnels non-soignants travaillant en présentiel dans ces structures, ainsi que ceux assurant le transport et l’accompagnement des personnes atteintes de la Covid-19. Les professionnels de santé libéraux bénéficieront également de ce dispositif.
Pour les travailleurs non-soignants, la procédure de reconnaissance de la maladie professionnelle sera facilitée : un comité unique de reconnaissance national dédié à la Covid-19 sera constitué pour assurer l’homogénéité du traitement des demandes. Des dispositions réglementaires seront publiées prochainement afin de permettre la mise en œuvre rapide de ces mesures et un tableau des maladies professionnelles intégrant la Covid-19 sera créé par décret.
Pour mémoire, la reconnaissance en maladie professionnelle permet une prise en charge des frais de soins à hauteur de 100 % des tarifs d’assurance maladie, une prise en charge plus favorable des indemnités journalières, et une indemnité en cas d’incapacité permanente.
Lire le communiqué